top of page
18.jpg
NIKI DEMILLER: Image

Compositeur de musique de film, je suis originaire de Bordeaux et basé à Paris. Inspiré par le travail de François de Roubaix dans le cinéma de Jean-Pierre Melville, et les musiques d’Elli et Jacno dans Les Nuits de la Pleine Lune d’Eric Rohmer, j’aime les rencontres de styles, de timbres, entre orchestre minimaliste, musique de chambre répétitive, énergie punk et musique électronique analogique dans la Synthwave baroque. 


Adolescent j’étais le chanteur guitariste du groupe garage-rock Les Brats avec lesquels je joue au Zénith de Paris en ouverture d’Iggy & The Stooges avant de souffler mes 18 bougies. Ma première rencontre avec le cinéma a lieu un an après lorsque le réalisateur Yann Gonzalez filme l’un de nos concerts pour la séquence d’ouverture de son second court-métrage Je Vous Hais Petites Filles sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs.


Après mes débuts de baby-rockeur autodidacte je me forme à l’écriture, à l'arrangement, et troque un temps ma guitare électrique pour des baguettes d’orchestrateur. En 2019 je suis lauréat des dispositifs Trio et Crescendo de la Maison du Film. Je compose pour piano et cordes la musique du court-métrage de fiction Langue Maternelle de Mariame N’Diaye, que nous présentons en 2024 en sélection au Santa Barbara International Film Festival et à Côté Court. Mariame N’Diaye et moi participons au Jury Sacem du Festival Premiers Plans d’Angers sous la présidence de l’actrice Juliette Binoche. 


Soutenu par l’aide Sacem de la Maison Du Film je crée la musique pour orchestre de la comédie-musicale Youssou et Malek de Simon Frenay inspirée du travail de Jacques Demy et Michel Legrand, avec le rappeur KoHndo de La Cliqua. Au Festival international Music & Cinema de Marseille, je rencontre la réalisatrice Sarah Hafner avec qui nous travaillons sous l’influence de Jacques Tati à des pièces pour thérémine, violon et chant lyrique pour son court-métrage de science-fiction S.O.S., puis avec Ted Hardy-Carnac sur le moyen métrage Un Monde Sans Crise récompensé dans de nombreux festivals internationaux dont la musique s’inspire du minimalisme new-yorkais des années 70 de Laurie Anderson.


Lauréat des dispositifs musique Moulin d’Andé, So Film, Émergence, jury de Hlm Sur Court et de l'aide Sacem Maison Du Film, je fais partie en décembre 2023 des quatre compositeurs.ices du Talent Village aux Arcs Film Festival, où je présente mes pitchs musicaux avec les réalisatrices Joséphine Darcy-Hopkins et Isabella Margara. 


En 2024 j'ai la chance de travailler avec la chanteuse lyrique Léa Sarfati pour Les Jours Heureux de Johanna Legrand, avec Nathalie Roussel et Lionnel Astier, puis avec Claire Bonnefoy sur le court-métrage Hélène et les Filles produit par Capricci. Je travaille actuellement à la bande originale un premier long-métrage : Poster Boy. Signé par Laurence Garret et Juan Manuel Sepúlveda, la musique de ce documentaire entre les routes des États-Unis et du Mexique opère un pas de côté en suivant le regard d’une réalisatrice européenne sur le sort des vétérans des guerres américaines à Tijuana. Musique nommée au Prix Avant-Son  Sony Publishing du Festival Sœurs Jumelles 2024.

- English version -

NIKI DEMILLER: Projets
bottom of page